Équipe

Retour au Restaurant

Comédiens

Photo de Nancy Bernier, productrice et directrice artistique

Nancy Bernier, productrice et directrice artistique

Reconnue sur la scène artistique québécoise depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 1990, Nancy Bernier compte à son actif plus d’une cinquantaine de pièces où elle a œuvré en tant que metteure en scène ou comédienne. C’est d’ailleurs à titre d’interprète qu’elle s’est illustrée en 2013 en remportant le prix Paul-Hébert pour son rôle dans Les Chaises, présentée à La Bordée. Depuis plus de 10 ans, elle dirige des projets artistiques de grande envergure tels que Le Manoir de l’horreur, Lévis au cube, VERTiges sur les toits du Musée et le Parcours 400 ans chrono. Son travail de conception sur ces créations pluridisciplinaires a été unanimement salué par le public et la critique. Nancy Bernier œuvre aussi à titre de consultante pour l’idéation de nombreux projets artistiques. Depuis 2016, elle assure la production et de la direction artistique à La Roche à Veillon resto-théâtre.

Photo de Nicolas Drolet

Nicolas Drolet

Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Québec en interprétation en 2012, Nicolas est un artiste éclectique qui cumule les projets depuis sa sortie de l’école. En tant que comédien, on a pu le voir dans plusieurs productions théâtrales (La Boîte, Julie-Tragédie Canine, CHEEESE!), de nombreuses publicités (SAAQ, Logisco, Nez Rouge) et dans quelques séries (LOL, Complexe G). L’hiver dernier, il était de la distribution de Stallone, présentée par le Théâtre du Double Signe, en plus de sillonner le Québec avec le spectacle pour enfants L’hôpital des poupées, de la compagnie Nuages en pantalon. Nicolas est également reconnu pour ses talents de chanteur, comme en fait foi sa participation à la revue musicale Blue Suede Show des Productions Grand V. Il accorde aussi une grande part de son travail à son métier d’improvisateur. À ce titre, il a participé à plusieurs spectacles d’improvisation, a enseigné dans tous les milieux et a offert des stages à travers la francophonie (Québec, Belgique, France, Suisse).

Photo de Sarah Villeneuve-Desjardins

Sarah Villeneuve-Desjardins

Dès sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2015, Sarah s’investit dans divers projets de création notamment Doggy dans Gravel, d’Olivier Arteau, présenté au théâtre La Chapelle et à Premier Acte. Elle prend part à la production Le Jeu, du Collectif le Vestiaire, présenté également à Premier Acte (2017). L’année suivante, la comédienne s’illustre sur la scène du Trident, dans Incendies, de Wajdi Mouawad, et dans la pièce The Dragonfly of Chicoutimi, de Larry Tremblay, à l’affiche à La Bordée. En 2019, elle foule la scène du Trident à deux reprises, dans les productions Antigone, de Sophocle, et Je me soulève, pièce écrite par une vingtaine de poètes québécois. Pour une troisième année consécutive, elle fait partie de la distribution théâtrale présentée à La Roche à Veillon à Saint-Jean-Port-Joli.

Photo de Réjean Vallée

Réjean Vallée

Sorti du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 1991, Réjean Vallée a joué sur les diverses scènes de Québec et Montréal dans plus d’une centaine de productions, tant comiques que dramatiques. De plus, il a tourné en Europe, en Australie et en Nouvelle-Zélande sous la direction du metteur en scène Robert Lepage. À la télévision, il a interprété le rôle de Ferdinand Lagazette dans la série pour enfants Sur la rue Tabaga et joué de petits rôles dans LOL et Complexe G. Il est cofondateur et administrateur du théâtre Les enfants terribles. Il a enseigné la direction d’acteurs et l’interprétation, maintenant au Conservatoire d’art dramatique de Québec en tant que professeur invité. Il a reçu plusieurs nominations pour son travail d’interprète, dont le prix Paul-Hébert en 2005 pour son rôle de la comtesse de Tilly dans Les Feluettes de Michel Marc Bouchard à La Bordée. Il était de la distribution de Belle Famille, présentée à La Roche à Veillon en 2017.

Texte

Photo de Joëlle Bond

Joëlle Bond

Comédienne et auteure dramatique, Joëlle Bond obtient son diplôme du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2008. Un an plus tard, dans le cadre des Chantiers du Carrefour international de théâtre 2009, elle présente son premier texte, Charme. Cette traversée sans prétention de l’héritage féminin des années 1940 à aujourd’hui lui vaut la Bourse Première Œuvre de Première Ovation, prix désigné à un auteur de la relève pour un premier texte dramatique. Avec sa compagnie, le petit luxe, elle présente Le cardigan de Gloria Esteban en 2010 et Charme en 2013 à Premier Acte. Comme comédienne, on a pu la voir, entres autres, dans Tom à la ferme, Détour de chant, Laurier-Station, Frontières et Le cas Joé Ferguson. Joëlle s’intéresse aussi à l’écriture de chansons et à la traduction. En 2015, elle participe aux textes de La fête sauvage de Véronique Côté, présenté au Théâtre de Quat’sous et en tournée dans les Maisons de la culture de Montréal. Le texte est publié chez Atelier10. On lui doit les versions françaises du plusieurs pièces et comédies musicales, comme Sweeney Todd, Les quatre filles du Docteur March, Peter Pan, Extra et Ordinaires et Grace.

Retour au Restaurant